Livraison offerte dès 150€ d'achat !

Equipé pour rouler

Manchettes et jambières de cyclisme

Equipé pour rouler
Les manchettes et jambières vélo Mavic sont conçues pour défier les caprices de la météo et repousser les limites sur l'asphalte.

Les bras parés de manchettes à l’ajustement...

Les manchettes de vélo, destinées à couvrir et protéger les bras des cyclistes, sont souvent appréciées pour leur polyvalence et leur capacité à s'adapter aux conditions climatiques variables. Les questions les plus fréquentes concernent l'utilité des manchettes par rapport aux maillots à manches longues, la meilleure façon de les porter, leur niveau de protection contre les UV, et les différences entre les modèles thermiques et légers. D'autres interrogations concernent leur efficacité dans des conditions humides, leur capacité d'évacuation de la transpiration et leur durabilité.
Pourquoi opter pour des manchettes plutôt qu'un maillot à manches longues ?
 
Les manchettes permettent une plus grande modularité. Lors d'une sortie, si le temps se réchauffe, elles peuvent être facilement retirées et rangées dans une poche arrière, contrairement à un maillot à manches longues. De plus, elles offrent une solution économique et polyvalente, transformant un maillot court en un vêtement adapté aux conditions plus fraîches.
Est-ce que les manchettes offrent une protection UV ?
 
La plupart des manchettes de vélo offrent une protection UV, ce qui est essentiel pour les longues sorties sous un soleil de plomb. Cela protège la peau des rayons nocifs du soleil et réduit le risque de coups de soleil (oubliez le bronzage du cycliste).
Comment distinguer une manchette thermique d'une manchette légère ?
 
Les manchettes thermiques sont généralement fabriquées à partir de matériaux plus épais et ont souvent la face interne grattée pour retenir la chaleur. En revanche, les manchettes légères sont conçues pour être respirantes et évacuer efficacement la transpiration, tout en offrant une légère protection contre le refroidissement dû au vent. Le choix dépend donc des conditions météorologiques et des préférences personnelles du cycliste.
1 / 3