Livraison offerte dès 150€ d'achat !

À la recherche de la vitesse supérieure

Roues piste

À la recherche de la vitesse supérieure
La piste est une arène, et les roues piste Mavic sont les armes de ses gladiateurs. Conçues spécialement pour les amateurs de vitesse et d'adrénaline, ces roues sont une véritable ode à la...
PoidsType de janteType de pneuTerrainLargeur interne de la jante
Les roues de vélo de piste sont spécifiquement conçues pour des performances optimales dans les vélodromes. Les principales interrogations entourant ces roues concernent leur aérodynamisme, la rigidité nécessaire pour les sprints, la meilleure taille et largeur de jante pour des performances optimales, les matériaux de fabrication, la pertinence des roues à disque en compétition, ou encore la gestion de la tension des rayons. D'autres questions courantes abordent le choix entre roues fixes et à roue libre, l'impact du nombre de rayons sur la vitesse, et les meilleures pratiques d'entretien.
Pourquoi l'aérodynamisme est-il si crucial pour les roues de vélo de piste?
 
Dans le contexte compétitif des vélodromes, chaque fraction de seconde compte. L'aérodynamisme des roues réduit la résistance à l'air, permettant au cycliste d'atteindre des vitesses plus élevées avec moins d'effort. Les jantes profilées, ainsi que les roues pleines avec flasques lenticulaires sont souvent privilégiées pour minimiser cette résistance et optimiser la vitesse.
Quelle est l'importance de la rigidité des roues dans les sprints sur piste?
 
La rigidité joue un rôle essentiel, surtout lors des sprints explosifs. Une roue rigide transfère efficacement la puissance de pédalage à la piste, sans perte d'énergie due à la flexion de la roue. Cela permet une accélération rapide et un maintien de la vitesse. Les matériaux tels que le carbone sont souvent choisis pour leur combinaison de rigidité et de légèreté.
Roues fixes vs. roue libre : quelle est la différence sur piste?
 
Sur les vélodromes, les vélos sont équipés de roues à pignons fixes, ce qui signifie que les pédales sont toujours en mouvement tant que la roue tourne. Cette configuration offre un contrôle total au cycliste, permettant des ajustements rapides de vitesse et une meilleure connexion avec le vélo. La roue libre, quant à elle, permet aux pédales de rester immobiles même si la roue est en mouvement, mais cette caractéristique n'est pas privilégiée dans le contexte de la piste.
1 / 3