Mavic.com

RISING COLOURS EP. 3 - ÉCRIRE L’HISTOIRE

EP. 3

EP. 3

ÉCRIRE L’HISTOIRE

RISING COLOURS

EP. 3 EP. 3
RISING COLOURS RISING COLOURS
RISING COLOURS

Lorsque l’annonce de la tenue du Tour de France Femmes a été faite, le rêve est devenu accessible pour les équipes professionnelles féminines. Chez Le Col Wahoo, c’est même devenu un objectif prioritaire pour 2022. Grâce à une très belle première moitié de saison, les filles de l’équipe sont allées chercher leur invitation pour la plus grande course cycliste au monde. Nous sommes allés les retrouver lors de leurs reconnaissances des étapes de la grande boucle et en avons même profité pour apporter un concentré de notre savoir-faire, quelques paires de Cosmic Ultimate…

Être au départ du Tour de France : le rêve devenu réalité

Dimanche 24 juillet, 144 femmes partiront de la Tour Eiffel en direction des Champs-Élysées pour une première étape qui restera forcément dans les annales. Au sein de chacune des 24 équipes engagées, 6 coureuses s’élanceront dans les rues de la capitale avec des étoiles dans les yeux et des fourmis dans les jambes…

RISING COLOURS
RISING COLOURS

Chaque cycliste a un jour rêvé d’être au départ du Tour de France. Dès lors qu’on monte sur un vélo de route, c’est d’ailleurs la question qui revient le plus souvent : “Ah oui, alors tu fais le Tour de France ?”. Jusqu’ici seuls les meilleurs cyclistes masculins pouvaient imaginer répondre par l’affirmative. En étant une femme, il y avait toujours un mélange de frustration et de tristesse au moment de répondre “Non, ça n’existe pas pour nous…” comme nous le témoignait Lizzie Holden. Ce mois de juillet 2022 marque un tournant dans l’histoire du sport. Désormais, ce rêve est aussi accessible aux femmes. Enfin.

C’est donc une très belle avancée sur le plan sportif mais c’est aussi l’occasion de donner un sérieux coup de projecteur sur le sport féminin. La médiatisation de l’épreuve va permettre aux gens de se rendre compte que les scénarios de course chez les femmes sont palpitants, et peut-être même de créer des vocations chez les jeunes filles qui regarderont l’épreuve !

Cette année, Maike, Gladys, Majo, Eva, Jesse et Lizzie ainsi que les 138 autres coureuses au départ du Tour écriront la très belle histoire du cyclisme féminin, et du cyclisme dans sa globalité. Mesdames, à vous de jouer !

RISING COLOURS
RISING COLOURS

Baptême du feu pour les Cosmic Ultimate !

On vous en parlait un peu plus haut, nous ne sommes pas arrivés les mains vides lorsque nous avons rejoint l’équipe à La Bresse, dans leur QG temporaire des reconnaissances du Tour. Au milieu des Cosmic SLR 32 que les filles utilisent toute l’année et des Cosmic SLR 45 destinées aux sprinteuses, se cachaient 2 paires des derniers bijoux de chez Mavic : les Cosmic Ultimate.

Produite dans nos locaux annéciens, la Cosmic Ultimate est ce qui se fait de mieux en matière de roue : Ultimate n’est pas qu’un nom, c’est la performance ultime ! À 1225 grammes la paire, elles proposent la meilleure combinaison entre légèreté, rigidité et aérodynamisme. Ces roues reprennent tous les meilleurs éléments des Cosmic SLR tels que l’UST Tubeless ou l’ID360, auxquels viennent notamment s’ajouter un rayonnage R2R : les rayons vont d’un bord de la jante à l’autre en passant par le moyeu, formant un seul rayon au lieu de deux ! La roue est ainsi plus rigide et ne nécessite plus de fixation mécanique des rayons sur le moyeu.

RISING COLOURS
RISING COLOURS

Après les avoir découvertes la veille au soir, les coureuses ont pu les mettre à l’épreuve du terrain. Gladys Verhulst et Lizzie Holden sont les premières de l’équipe à avoir eu l’occasion de rouler avec et leurs réactions sont sans appel : “Elles sont top dans les descentes, super réactives. Elles sont aussi, très légères. Sur une journée comme aujourd’hui, la différence de poids aide vraiment !” nous disait Lizzie encore sur le vélo lors de la reconnaissance de la 7ème étape. Pour Gladys, c’est le rendement qui est à souligner grâce à une rigidité hors du commun, notamment dans les relances. Des armes de choix pour les coureuses du prochain Tour de France.

Un parcours qui peut plaire à tout le monde

Comme son nom l’indique, l’objectif de cette semaine de reconnaissance est de se familiariser avec le parcours et de pouvoir s’en faire une idée plus précise qu’avec un simple roadbook. “Le parcours est vraiment sympa, difficile mais agréable. Il y aura des opportunités pour tous les types de coureuses” nous disait Jesse Vandenbulcke.

RISING COLOURS
RISING COLOURS

Si on se penche un peu plus en détail sur ce qui attend les participantes, on constate que les difficultés vont aller crescendo ou presque. Après un départ historique à Paris (le même jour que l’arrivée des hommes) promis à un sprint sur les Champs-Élysées, le peloton prendra la direction de l’est avec une seconde étape entre Meaux et Provins, elle-aussi promise aux sprinteuse. L’occasion pour Majo et Maike de laisser s’exprimer leur puissance et pourquoi pas de rêver à une victoire d’étape : dans un sprint, tout peut se passer ! Ensuite, les étapes qui suivent feront davantage honneur aux puncheuses et aux coureuses de classiques : la spécialité des filles de l’équipe.

La 4ème étape reliant Troyes à Bar-Sur-Aube comportera même plusieurs secteurs de type “gravel” ce qui amènera forcément son lot de rebondissements. En arrivant dans les Vosges, la 5ème étape pourrait sourire à une sprinteuse même si son profil ne sera pas si simple qu’il n’y paraît. La 6ème étape entre Saint-Dié-des-Vosges et Rosheim semble elle-aussi assez ouverte avant un week-end final dantesque… En effet, la 7ème étape entre Sélestat et le Markstein sourira forcément à une grimpeuse d’autant plus qu’il s’agira d’une des meilleures occasions pour les coureuses du classement général de s’exprimer. Enfin, la 8ème et dernière étape viendra clôturer ce Tour de France Femmes en apothéose avec une arrivée au sommet de la Super Planche des Belles Filles !

RISING COLOURS
RISING COLOURS

Un très beau parcours pour cette 1ère édition qui s’annonce très relevée mais au cours de laquelle l’équipe Le Col Wahoo ne fera pas de complexe d’infériorité, ce n’est pas le genre de la maison : “On a une équipe offensive, qui aime être à l’attaque. Le rêve ultime c’est de gagner une étape et je pense que les filles sont motivées pour ça. On aura pas de complexe sur le Tour et on ira vraiment au charbon !”. Avec ces mots, Nicolas Marche annonce la couleur et c’est tant mieux. Maintenant, place à la course et que la meilleure gagne !

Tout au long de la saison, nous vous plongeons dans l’univers de l’équipe Le Col Wahoo à travers les épisodes de
Rising Colours. Retrouvez-les sur Facebook, Instagram et YouTube.

RISING COLOURS